Règlements 2012 - Les nouveautés
Mercredi, 28 Décembre 2011 14:14

Tel un cadeau de Noël, c'est à minuit et une poignée de minutes que les règlements 2012 furent disponibles sur le site internet de la fédération, le 25 décembre dernier. Après un weekend pour le moins gastronomique suivi d'une bonne séance de digestion, nous vous en exposons les grandes nouveautés.

 

Fixés l'an dernier à 285€, les droits d'engagement pour les rallyes régionaux obligeaient les organisations à user de stratèges plus ou moins subtils pour proposer un engagement à "prix réduit". Le nouveau règlement standard fait marche arrière en plafonnant les droits d'engagement régionaux à 335€. La mise en place de plafonds est aussi au goût du jour pour les épreuves nationales : 550€ pour les coeff 3, 600€ pour les coeff 4, 650€ pour les coeff 5. Ce surplus d'autonomie relance par voie de conséquence la concurrence entre organisations autour des montants d'engagements, même si celle-ci s'opérait toujours à travers les fameux tarifs "spéciaux" appliqués par les organisations.

 

Les GT+ pourront dorénavant participer sur demande à deux rallyes coefficients 4 ou 5, à la suite d'une participation à une manche de championnat de France. Par exemple un pilote participant à trois manches de championnat de France et ayant fait une demande au préalable de chaque manche pourra prendre part à six épreuves de coupe de France (Coeff 4 ou 5). Cependant les GT+ ne peuvent marquer de points et donc se qualifier pour la finale de la Coupe de France.

 

Un nouvel alinéa fait son apparition au sujet des caméras embarquées. Celle-ci devront en effet "avoir reçu l’approbation du Commissaire Technique Délégué ou du Commissaire Technique responsable." Alinéa prolongé par l'annexe "Installation Caméras Intérieures et Extérieures 2012",  stipulant notamment que les caméras intérieures devront être accompagnées d'une "fixation qui devra être de type rigide, située en arrière et au centre des dossiers des sièges", et les caméras fixées à l'extérieur devront obligatoirement être vissées sur une contre-plaque positionnée sous la carrosserie.

 

Une ES empruntant une portion identique (même sens) à une autre spéciale ne pourra en reprendre plus de 30%. Ainsi l'Ecurie 3 Provinces a dû revoir le parcours de son édition 2012 à la dernière minute afin que celui-ci puisse rentrer dans le cahier des charges de la FFSA.

 

Les participations autunoises de David Salanon et de Giles Nantet avaient ré-alimenté le débat autour de l'éthique de la finale des amateurs en 2011, la FFSA a donc décidé de reprendre la main et le pilote de la 306 Maxi statuera donc comme le seul pilote, jusqu'à nouvel ordre, double vainqueur consécutif de cette finale. De même il sera désormais interdit aux trois premiers du classement provisoire du championnat de France de prendre le départ.

 

En championnat de France l'instauration de coefficients (1 ou 2) aura pour conséquence négative la marginalisation d'épreuves déjà boudées par les pilotes ces dernières années. D'un point de vue plus libéral, l'apparition d'une nouvelle épreuve (Ndlr : Vins de Macon) qui permet de rappeler que la porte n'est pas fermée, conjuguée au jeu des coefficients renouvelle la concurrence entre organisations, les condamnant ainsi à offrir une qualité d'épreuve à l'inflation.

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 30 invités en ligne