Layon 2012 : Sans faute pour la PROMO - Promo Rallye Ouest
Vendredi, 04 Mai 2012 10:46

Avec trois podiums de classe, le gain de la coupe des dames et la troisième marche du podium scratch, l'équipe de la Promo "Rallyes Ouest" avait fière allure les 14 et 15 avril derniers, au cœur du pays du Layon .

 

Sébastien Regnault et Ludovic Feuillatre - Peugeot 306 S16 A7 - 15° scratch, 2°Gr.A, 1° Cl.7

Après un début de saison à oublier, le protégé de Franck Belouin comptait bien se racheter sur ses terres. Il allait devoir composer avec un copilote débutant et les Clio de Patrice Martin et Jean-Philippe Rousseau. En embuscade derrière la Williams charentaise dans le premier chrono, Sébastien rétrogradait dans des conditions nocturnes difficiles et au soir de la première étape la Peugeot pointait ses griffes à la 24ème position, même si Patrice Martin et Jean-Philippe Rousseau restaient à moins de 5 secondes. Malgré la fraicheur matinale, le réveil des chemillois était des plus toniques puisque Sébastien Regnault récupérait la tête de la classe 7 du groupe A en reléguant Rousseau à une seconde au kilomètre sur la rapide spéciale de "La Contrêche". Il poursuivait la journée sur le même rythme et pouvait compter sur une 306 à la fiabilité temporairement retrouvée (Ndlr : abandon au rallye de la Guirlande). La joie de l'équipe du RTC à la remise des prix venait clore un weekend parfaitement maîtrisé qui permettait le déblocage tant attendu du compteur pour Gap.

 

Vanessa Verry et Lætitia Orève - Peugeot 106 S16 N2 - 65° scratch, 27°Gr.N, 9°Cl.2 - 1° féminine

Requinquée par une fin de course convaincante à Lohéac, Vanessa Verry débarquait à Beaulieu sur Layon avec l'envie de ramener la coupe des dames en Loire-Atlantique. Face à elle, c'était l'heure de la reprise pour Aline Chollet qui n'en espérait pas moins du match à trois et pour les vendéennes de la Clio, Estelle Grenapin et Corinne Groheux, dont l'ambition se chaperonnait à un dessein d'arrivée finale. Vanessa faisait la loi dans le premier chrono en reléguant Aline Chollet à dix secondes avant de concéder deux petits dixièmes dans la nocturne. La 106 rentrait ainsi en tête de la coupe des dames au soir de la première étape. Dans le premier passage de la Contrêche, la charentaise se refaisait une santé en revenant à 3,2 secondes de Vanessa Verry. Le mano à mano était lancé et c'est la groupe N de Vanessa qui reprenait ses aises sur la F2000 d'Aline dans le cinquième chrono, avant de récidiver dans l'avant dernière spéciale. Mais Aline Cholet se voyait contrainte à l'abandon suite à des soucis mécaniques récurrents avant le dernier round. Censée être une relative formalité, la dernière spéciale allait être le théâtre d'un dernier rebondissement. En effet Vanessa Verry lâchait plus de deux minutes après une escapade qui aurait pu se terminer bien différemment. Malgré cette mésaventure les filles de la 106 parvenait à conserver leur leadership féminin pour moins de deux secondes devant la Clio du duo Grenapin-Groheux.

 

Eric Chabrier et Bruno Trambouze - BMW 318 TI Compact F2-14 - 3° scratch, 2° Gr.F2000, 2°Cl.14

En terrain connu, l'équipage du SEBYJ TEAM espérait pouvoir briguer une place sur le podium après leur victoire de groupe au rallye de Lohéac. Le ton était donné dès le premier chrono avec un troisième temps scratch à 2 secondes de Bruno Longépé qui devançait un étonnant Sébastien Berjot. Après un rallye de Lohéac sous le soleil, la pluie s'invitait au pays du Layon pour venir envenimer un second chrono qui voyait Mathieu Compagnon réaliser le temps scratch. La propulsion gardait tout de même son rang, même si Éric devait s'improviser slalomeur afin d'éviter un par-choc de la 406 coupé nantaise, "largué" bien involontairement en milieu de spéciale. L'épreuve dominicale démarrait sur les chapeaux de roues avec un Sébastien Berjot "insuivable" dixit Éric, au volant de sa tonitruante Lotus Exige. A plus de six secondes, Éric Chabrier réalisait le deuxième temps, talonné par la Mégane de Daniel Rault. Un Daniel Rault des grands jours qui allait venir grappiller coup sur coup, deux puis trois troisièmes au pilote angevin, revenant ainsi à 3,7 secondes de la Compact au départ de la dernière spéciale. Bruno Longépé et Sébastien Berjot demeuraient intraitables aux avants-postes, se livrant à une opposition de toute beauté. Éric et Bruno allaient tout donner pour conserver leur troisième place en devançant la Mégane bretonne de huit dixièmes dans ce dernier chrono. Après avoir débuté en 1979 à la droite d'un certain René Bernard, le pilote angevin décrochait à 48 ans son premier podium, comme quoi "tout vient à point à qui sait attendre"..

 

Kévin Coignard et Benjamin Briand - Peugeot 205 Rallye A5 - 36° scratch, 12° Gr.A, 2°Cl.5

Dans la lignée de ses deux précédentes victoires de classe, Kévin confirmait sa consciencieuse prise en main de la 205 en réalisant le premier temps de classe devant ses deux principaux adversaires, Jérôme Favre et Sébastien Brault qui évoluaient tout deux sur 106 Kit-Car. Les frères Favre répondaient dans la nocturne, mais Kévin Coignard conservait sa place de leader pour une 1,5 seconde. Plus à son aise dans le rapide avec la 106, Favre délogeait Kévin Coignard de son fauteuil à l'issue de la troisième spéciale (Ndlr : ES3 du samedi annulée) avant de confirmer sa position dans l'ES5. La 205 sortait ses griffes dans l'avant dernier chrono et malgré une boite de vitesse bloquée en 4 pour les derniers hectomètres, Kévin réalisait un incroyable chrono qui lui permettait de reprendre son bien. Séparés d'une petite seconde avant le chrono final, les deux hommes faisaient durer le suspens. Kévin Coignard calquait son chrono sur celui de l'ES6. Seulement il tombait sur un Jérôme Favre piqué à vif qui améliorait son chrono de près de sept secondes. Amers, Kévin et Benjamin se faisaient donc souffler la victoire de classe pour moins de trois secondes mais confortaient leur rang de chef de file au classement du comité. La course pour le voyage automnal dans l'arrière pays niçois est bel et bien lancée.

 

Communiqué Promo Rallye ouest

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 56 invités en ligne