Rallye de Bords - Team la Centrale Auto 85 - Un podium au goût amer

« Quinze jours après notre podium au rallye de Bretagne, toute l'équipe du Team La Centrale Automobile 85 s'était retrouvée sur un rallye qui lui réussit depuis deux ans avec deux podiums scratch et deux victoires de groupe : Le rallye du Printemps de Bords. Sur un parcours identique à 2011 où nous avions réalisé deux temps scratch, nous avions pour objectif de viser mieux que la 3ème place qui semble nous être attachée depuis six podiums déjà en allant pourquoi pas chercher notre première victoire.. Sur le papier nous retrouvons néanmoins des pilotes locaux, à commencer par Patrice Laroche sur la Mégane Kit-Car, Mathias De Sousa sur la Clio R3 et également Michel Hayet sur Punto S2000. Dans le groupe N on retrouvait deux autres Mitsubishi de générations plus récentes comme l'Evo 8 de Teixeira et l'Evo 7 de Touche, ainsi que quelques clio dont celle de Lemardelé.


ES1 Prologue

C'est avec le numéro 11 et sous un ciel bleu que nous attaquons le prologue par la spéciale de Bords. Nous prenons un excellent départ, mais dans une équerre très glissante au dernier kilomètre , l'auto part en tête-à-queue. La marche arrière ne passe pas, Ugo ne panique pas, ré-enclenche la 1 et passe la marche arrière et repart pour les derniers hectomètres de la portion rapide d'arrivée. Arrivés au point stop nous sommes évidemment  déçus de notre temps tout en apprenant quelques minutes plus tard que nous étions en tête à l'intermédiaire. Nous réalisons malgré tout le 8ème temps scratch à 8,9 secondes du scratch réalisé par Mathias De Sousa. Nous sommes 2ème du groupe N puisque Lemardelé et sa clio nous devance de 0,6 seconde.



ES2 et ES3

Après une bonne nuit de sommeil, nous attaquons cette journée "le couteau entre les dents", avec pour objectif de remonter notre retard sur les hommes de tête. Cette fois-ci nous commettons aucune erreur, nous assurons l'équerre fatale de la veille et négocions mieux l'arrivée de spéciale. Résultat nous établissons le temps scratch ! Certes notre avance reste minime puisque nous devançons De Sousa de 3 dixièmes, Hayet de 1 seconde, mais les autres concurrents sont à plus de 5 secondes. Notre concurrent direct au groupe N est relégué à 6,8 secondes, nous reprenons donc la tête du groupe N et regagnons cinq places au général en venant nous placer sur la 3ème marche du podium après l'ES2. Pour le 1er passage dans la spéciale Puy du Lac il fallait confirmer et regagner encore du temps pour atteindre notre objectif. Nous prenons un très bon départ et malheureusement nous allons répéter notre erreur de la veille avec un tout droit dans un champ qui nous fait perdre plusieurs secondes avant de pouvoir regagner la route et finir la spéciale. Nous perdons 3,4 secondes sur De Sousa, 2,1 secondes sur Hayet et 1,9 seconde sur Laroche, mais nous reprenons malgré ces errements plus de 4 secondes sur les autres concurrents. Au cumul nous sommes toujours troisième et en tête du groupe N avec plus de 13 secondes d'avance.



ES4 et ES5

Bien agacés de ces erreurs pourtant rares depuis 2009, nous partons sur cette nouvelle boucle avec pour objectif de tout donner pour reprendre un maximum de temps sans rien calculer. Dans Bords nous dégoupillons et réalisons à nouveau le temps scratch, et quel temps scratch ! Nous devançons de près d'une seconde au kilomètre la Clio R3 de De Sousa et de plus d'une seconde au kilomètre le reste de la meute ! Nous revenons ainsi à 0,9 seconde de Hayet et 8 secondes de De Sousa. Un super départ dans l'ES5 avec un temps intermédiaire encore amélioré, mais malheureusement Ugo se trompe dans l'appréciation d'une note, freine et tombe un rapport au lieu de passer à fond. Erreur qui nous laisse à seulement 1,5 seconde du scratch réalisé cette fois par Roamin Longé sur la 206. Au cumul nous passons à la 2ème place avec seulement 0,5 sc d'avance sur Hayet que nous venons de devancer pour 1,4 seconde et 9sec de retard sur De Sousa. Laroche et Longé sont respectivement à plus de 6 et 13 secondes.

 

ES6 et ES7

Nous démarrons cette dernière boucle en imprimant le même rythme que lors des précédentes spéciales, mais la température extérieure est de plus en plus élevée et nous prive de quelques chevaux, ce qui fait que nous perdons 3 secondes sur notre temps de référence. Nous perdons 0,5 seconde sur De Sousa et 0,3 seconde sur Hayet. La victoire étant désormais impossible et l'écart avec Michel Hayet quasi nul, nous tentons de rester propre et de ne pas faire d'erreur dans Puy du Lac. Chose faite avec le 3ème temps scratch, mais Hayet améliore nettement son chrono de référence et nous devance de 1,2 seconde.

 

 

Classement final - 3ème au général – 1er du groupe N – 1er de la classe N4

Nous terminons au final à 9,7 secondes de Mathias De Sousa et à 1 seconde de Michel Hayet. Romain Longé, 4ème, pointe à 25 secondes. Le 2ème de groupe, Thierry Lemardelé, est à 43,5 secondes et le second de notre classe, Paulo Teixeira, est à 48 secondes. Ce rallye fut riche en enseignements puisque nous avons certainement mal géré la pression et avons réalisé trop d'erreurs pour espérer accrocher une première victoire en rallye. Sur 35 kilomètres les erreurs se payent cash. Un grand merci à tout ceux qui sont venus nous supporter et nous aider à l'assistance. Rendez-vous le 9 Juin prochain au Rallye National du Vignoble de Sévre et Maine, en Loire Atlantique, pour la prochaine épreuve du Team La Centrale Automobile 85. »

 

Communiqué officiel Team La Centrale Automobile 85

Remerciements à Nikorochelais

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 100 invités en ligne