Rallye des Vins de Chinon et du Véron 2012 - Bézin'haut !
Lundi, 25 Juin 2012 18:12

Avec 118 engagés l'opus 2012 du rallye des Vins de Chinon et du Véron préfigurait moult barouds aux destinées plus qu'indécises. La conjecture se confirmait dès l'ouverture des hostilités puisque Morin, Fauguet, Leblut, Berjot et Hernandez étaient victimes de fortunes diverses. Les Mitsubishi Evo 9  connaissaient un réveil difficile, poussant Fauguet à l'abandon et rendant quasi mission impossible une possible victoire de Michel Morin. Leblut et Berjot partaient à la faute dans le premier chrono et s'estimaient heureux de pointer au regroupement de Beaumont en Véron. Hernandez n'avait pas cette chance et quittait prématurément la scène après un excellent début de course. Malgré un manque de régularité, le trio Xsara-Hernandez-Millet a une nouvelle fois fait l'étalage de sa virtuosité sur un tracé qui lui avait réussi en 2011.

 

"Il faut toujours un peu de talent pour survivre" selon François Latraverse, Samuel Bézinaud le démontre une énième fois en passant sans embuches ce premier tronçon. De retour après une fructueuse apparition au rallye de la Vienne avec la Compact de Christian Baron, "Sam" retrouve une M3 attestant de sa place au rang des ineffables réalisations mécaniques et démontre une nouvelle fois qu'il est de ces As du volant à la classe inégalable. Avec 18,7 secondes d'avance sur la Compact de Patrice Robert après 12 kilomètres de spéciales, le métronome contrôlait de fort belle manière et clôturait la journée avec quatre scratchs sur six possibles.

 

Guillaume Leblut et Sébastien Berjot payaient cash leurs erreurs de la matinée, mais montaient respectivement sur la deuxième et troisième marche du podium. Malgré une pénalité de 40 secondes suite au pointage en retard, Michel Morin trouvait la motivation pour venir accrocher sa troisième victoire de groupe de l'année en devançant l'étonnante Clio RS du normand Lemardelé. Après l'abandon de Nicolas Hernandez, Patrice Robert s'ouvrait un boulevard en F2000 mais s'estimait trop "en dedans" pour pouvoir jouer avec le trio Bézinaud-Leblut-Berjot. La surprise venait de Vernou avec la remarquable performance des frères Dubray, 8è au scratch et second de groupe avec une Mégane à la fiabilité temporairement retrouvée.

L'équipe RallyeMax souhaite un prompt et rapide rétablissement à Romain Fouquet et Jean-Nicolas Liard.

Classement final :
1. Samuel Bézinaud - BMW M3 Z15
2. Guillaume Leblut - Mitsubishi Lancer Evo 6 A8 - +22.7sc
3. Sébastien berjot - Lotus Exige - +30.6sc
4. Michel Dutot - Mitsubishi Lancer Evo 9 A8 - +45.8sc
5. Patrice Robert - BMW 318 Compact F2-14 - +49sc



 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 52 invités en ligne