Déco's story - Rallye du Sillon 2012
Jeudi, 12 Juillet 2012 19:27

Dimanche 1 juillet 2012 - Au milieu du stabilisé de Fay-de-Bretagne, deux autos ont fait naître nombres d'interrogations chez les observateurs avertis du circuit. Pas de supercheries ou de prédictions super-naturelles, mais deux habits de lumière à l'origine d'un jeu de devinettes pour le moins atypique.


Engagé avec sa Saxo VTS, mais se présentant aux vérifications techniques du samedi avec la 205 Groupe A, Kévin Coignard se voyait dans l'obligation de faire un aller-retour chrono en main direction Saint-Malo pour descendre la Saxo de ses chandelles afin d'entamer un rush au dessein de parc fermé. [...] A une heure du matin, la Saxo prenait finalement place sous la tonnelle à proximité du stand de la promotion Rallye Ouest, dont Kévin fait partie. Au levé du mercure, surprise esthétique avec la présence ébahissante d'adhésifs noirs barrant les placards réservés au sponsor principal, SIATEC, soit la société de Patrick Coignard, ancien copilote et accessoirement père de Kévin. Auto vendue, querelle, les canards extra-sportifs autour du jeune breton circulaient à vitesse grand V, mais la neo decorative art de la Saxo Kit-Car de Florian Cordillot venaient brouiller les pistes. Les deux hypothèses illusoires étaient ainsi déboutées puisque les vecteurs sponsoring SIATEC habituellement présents sur la Saxo de Florian avaient connu la même cure de jouvence.

La réponse à tous ces remouds trouvaient son exégèse dans les évènements de la veille. En effet après le remue ménage conséquent à la préparation tout schuss du double chevron, Patrick Coignard en était venu à s'excèder contre l'action de la fédération. En intronisant la nouvelle règlementation autour des plaques minéralogiques, la fédération a effectivement fragilisé un système qui permettait auparavant de changer d'auto en cas de contre-temps majeur* comme ce fut le cas pour l'équipe bretonne en ce weekend transitoire. Pris au dépourvu de cette conversion réglementaire et déçu des dernières prises de position de la FFSA, Patrick Coignard avait et a donc décidé de prendre ses distances avec le sport auto, profitant de l'occasion pour le faire savoir à travers une mise en couleur explicite.

 

Moins politique, plus décalée, la décoration proposée par la 205 F2-11 de Jérôme Véron était pour le moins étonnante, atypique, voire déroutante. Dans l'obligation de rejoindre sa contrée du pays du Layon samedi après-midi, le chemillois proposait un exercice de style aux filles de sa navigatrice, Isabelle Mercière. Avant la mise en parc de la lionne, les jeunes pousses s'en donnaient à cœur joie quand l'assistance décidait de braver les règles sans l'accord du législateur en question.

Amusé, le membre de l'Ecurie Plantagenêt explique, « les gars devaient juste laisser les filles dessiner mais ce que je n'avais pas prévu c'était que les filles écoutent les bêtises des gars ». Le résultat de cet atelier crayonnage débouchait sur une décoration plus originale que jamais et tout simplement unique, à l'image des décorations réalisées par des enfants et arborées sur les autos de Freddy Loix lors des éditions 2008 et 2009 du rallye d'Ypres.

 

* Impossible désormais de changer d'auto six jours francs avant le rallye, les dossiers devant être envoyés et validés en préfecture.

 


Remerciements à Lucie Charriau !

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 51 invités en ligne