Rallye de la Vallée du Cher 2010 [Résumé]
Lundi, 17 Mai 2010 00:00

Après Jean-Charles Beaubelique en 2009, c'est le tourangeau Phillipe Taffonneau qui vient inscrire son nom au palmarès du rallye national de la Vallée du Cher.

Près de 70 équipages étaient admis à prendre le départ de cette 7ème édition au niveau national. Dès la première spéciale, longue de 8.8 kms, les deux Toyota Celica's de Taffonneau et d'Arnaud prenaient respectivement les première et deuxième places, devant les Mitsubishi's de Fauguet et de Morin.

Dans cette même spéciale, Boisdron partait à la faute. Pour Christophe Charloton et Annabelle Puisais, c'est le pont qui aura eu raison de la Subaru Impreza N12B.

La Mégane en convalescence, c'est avec la Golf que Patrice Launay réalise des prouesses. Son sens de l'attaque lui permet de finir cette première journée à la 11ème place scratch et à la 3ème place d'un groupe largement mené par Rageau.

Dimanche, direction St Aignan pour 7 spéciales. Après une prise en main concluante sur la C2S1600, les frères Ricourt se voient trahis par leur mécanique après la 5ème spéciale. Après l'arrêt de Laurent Fauguet (ES7), Phillipe Rageau se retrouve provisoirement sur la troisième marche du podium. Mais le couple Morin est à seulement 5 secondes de la Mégane au départ de l'avant dernière spéciale. Départ qu'ils prendront sans en rejoindre l'arrivée. La Mitsubishi (sortie) et la Mégane (mécanique) voient toutes leurs chances de podium s'envoler.

Philippe Gouley profite de ces incroyables retournements de situations et fait monter la BMW sur la troisième place du podium, tout en  remportant le groupe F2000. Une belle performance au milieu de toutes ces 4 roues motrices. Dans un groupe N bien décimé, Pascal Demons emporte la mise. Cyril Sanchez avec la Sierra Cosworth rentre dans le top 15 tout en faisant le groupe Z loin devant la BMW de Duponchel.

 

Et aussi ...


- Malheureux qu'il est le Florent Genestet en cette année 2010, en trois rallyes la 206RC N3 n'a toujours pas vue la ligne d'arrivée. En tête de la N3, devant la référence JM Bouvet, et 7ème au scratch, c'est un cardan qui obligera l'équipage à abdiquer.

- Le droite situé au point spectateur numéro 2 (spéciale de Thésée) n'aura pas porté chance aux équipages Belouin/Touret (306 A7) et Marchadier/Housseau (Compact). Dans l'ES2 un cardan de la 306 lache envoyant la 306 sur le bas côté. Dans la spéciale nocturne la Compact tape le talu et évite de peu la 306 alors garée sur le bas côté. Un virage maudit pour ces deux autos, notamment pour la BMW !

Classement : 1. Taffonneau-Taffonneau (Celica), en 58min26s50 (1ers GrA et A8) - 2. Arnaud-Nollet (Celica), à 35s9 (A8) - 3. Gouley-Gouley (Compact), à 2min41s (1ers F2000 et F2-14) - 4. Demons-Villeneuve (Impreza), à 3min32s3 (1ers GrN et N4) - 5. Meunier-Millon (206 RCC), à 4min00s (FF2-14) - 6. Bouvet-Méchine (Clio RS), à 4min45s5 (1ers N3) - 7. Ramé-Pesenti (Clio R3), à 4min46s9 (1ers GrR et r3) - 8. Souffez F-Pruvost (Saxo), à 4min47s1 (1ers A6) - 9. Renard-Frémion (996 GT3), à 5min12s2 (1ers GrGt et GT10) - 10. Ticot-Brisset (Saxo), à 5min47s2 (1ers N2).

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 8 invités en ligne