Mickaël Faucher - À 2000 à l'heure ..
Jeudi, 10 Mars 2011 18:53

Après huit mois de suspension, Mickaël Faucher a fait son retour au rallye de la Fougère, en terminant à une belle deuxième place scratch. Deux semaines après ce come-back il nous présente sa saison 2011..


Le retour

 

Les interrogations que vous aviez au départ du rallye de la Fougère ont-elles trouvé des réponses positives ?


"C'est sûr ça faisait huit mois que nous n'avions pas roulé! Et après huit mois il y a toujours des questions sur le pilotage, le temps que ça va mettre à revenir et est-ce que tout va bien se passer. Mais j'en avais pas tant que ça dans la mesure où l'auto était entièrement nouvelle et que nous allions faire ce rallye juste pour la mettre au point, pour voir les réglages, et tout ce qui allait ou ce qui n'allait pas.[...] En effet la caisse est nouvelle, nous avons changé les amortisseurs, le berceau avant, la traverse, la crémaillère direct que nous n'avions pas avant, les freins. Les réponses sont donc positives, car on a eu des soucis au niveau de l'embrayage, qui ne correspondait pas, et au niveau des freins, nous avons ainsi pu rectifier le tir. Il y a donc une bonne marge de progression. Mais il va tout de même falloir retrouver le niveau de confiance que nous avions l'année dernière avant notre sortie."

 

Rallye de la Vienne


Ce weekend vous tenterez d'inscrire votre nom au palmarès du rallye de la Vienne pour la deuxième année consécutive. On image que lorsque l'on s'appelle Mickaël Faucher et que l'on dispose d'une telle auto, l'objectif ne peut être autre que de jouer la gagne..


"C'est clair, on y va pour gagner même si ça ne va pas être simple. Cela va aussi nous permettre de se mesurer face à des pilotes qui ont de belles autos. Mais le danger viendra surtout de Jean-Charles Beaubelique et sa 207 S2000, et de Guillaume Leblut sur la Mitsubishi, un pilote avec lequel je n'ai encore jamais eut la chance de rouler. Il faudra aussi se méfier de Thierry Boisdron, surtout si la météo reste au beau fixe. Et puis personne est à l'abri d'une sortie ou d'une panne mécanique, c'est le rallye. On devrait avoir une belle opposition .."

 

 

Et après..

 

Comment envisagez-vous la suite de la saison ? Avec peut-être une finale en point de mire ..


"Nous avons programmé 14 rallyes, dont 12 nationaux, cette saison et notre objectif est clair, c'est la qualification pour cette finale qui aura lieu à Autun. Je pense que l'année dernière au Pays-Basque nous aurions pu faire quelques choses de bien, mais cette année ça peut aussi être sympa .. Même si une finale c'est vraiment unique et que ça se joue souvent à pas grand chose. En plus le terrain sera inconnu pour nous, en cas de qualification bien-sûr. Car il va falloir aller le chercher ce ticket ! Nous faisons parti du comité Midi-Pyrénés, et les prétendants sont nombreux : Pelamourgues, Chivaydel, Da Cunha, Champeau, etc.."

 

 

Les rumeurs concernant un possible changement d'auto vont bon trains, pouvez-vous nous présenter vos futurs projets ?


"Je vais bientôt remettre l'auto en vente. Soit je n'arrive pas à la vendre, dans ce cas nous roulerons avec jusqu'à la fin de son homologation. Sinon notre projet c'est de rouler en S2000, soit sur une Fiesta, une 207 ou une Fabia. Ce qui est sûr c'est que ce sera une de ces trois autos. Nous pourrons ainsi faire du Championnat de France, car l'Escort est dépassée pour ce type d'épreuves, notamment au niveau du châssis."

 

Julien Defoy - Interview réalisée le 10 mars 2011

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 53 invités en ligne