Kévin Millet - « Le premier appelle les autres »
Mercredi, 13 Avril 2011 16:56

Copilote depuis 2008, Kévin Millet nous fera prochainement partager sa passion sur RallyeMax.fr. En attendant la première chronique, partons à la découverte du jeune rochelais.

 

Les débuts


Le Sport auto n'a pas été quelque chose dans lequel tu as été baigné dès ta naissance, comment t'es tu retrouvé au départ d'une spéciale de rallye ?

"Depuis tout petit j'allais voir le rallye d'Automne, qui était à côté de chez moi, puis ça m'a plutôt plu. De plus à la base j'ai fait de la moto-cross, mais ça me plaisait sans plus, donc je me suis essayé à l'autre sport qui m'intéressait bien: le rallye. J'ai commencé en 2008 avec Sébastien Tourneur sur une Peugeot 309 GTI F2000-14 au rallye de la Guirlande. Il savait que je voulais débuter et il avait personne donc ça s'est fait assez naturellement."

De quelle façon as-tu abordé cette première et quels souvenirs en gardes-tu ?

"D'une façon très stressé déjà. Ensuite j'en gardes évidemment un bon souvenir vu que c'était le premier, même si on abandonne au départ de la dernière spéciale. Mais c'est vrai que le stress du premier c'était quelque chose !"

 

 

Une très bonne étape de progression..


Trois ans après tu te retrouves au départ du Championnat de France …

"Grand étonnement parce que quand j'ai commencé je ne pensais pas du tout en arriver ici, rien n'était prédestiné, je n'avais personne de mon entourage dans ce sport. Je n'avais rien en quelque sorte. Mais en roulant, en allant connaître les gens, en essayant de me faire un nom, j'ai réussi de fil en aiguille à en arriver là."

Prends-tu cette participation en championnat comme un aboutissement ?

"C'est une très bonne étape de progression, puisque je pense que ce n'est pas à la portée de tout le monde et puis c'est ce qui va me faire pour beaucoup progresser pour l'avenir, et oui je suis encore jeune."

Quand tu nous parles d'avenir, tu as des projets, des objectifs en tête ?

"Non mais il faut continuer de persévérer. Quand je vois ce à quoi je suis arrivé en trois ans, pourquoi voir ce que j'arrive à faire dans les trois prochaines années."

 

 

« Le premier appelle les autres »


Si tu avais un conseil à donner aux jeunes qui souhaiteraient se lancer …

"Si ils ont l'opportunité, ou du moins la chance, de pouvoir commencer je leurs dit d'y aller c'est sûr. Après une fois que l'on en a fait un je pense qu'on ne peut plus s'en passer. Le premier appelle les autres. Au niveau du budget, il faut arriver à se démener pour  trouver des sponsors."

Tu seras prochainement à l'honneur sur RallyeMax.fr, qu'essayeras-tu de faire partager à nos lecteurs ?

"J'essayerais de faire partager ma joie des courses à chaque rallye, mes sensations et encore beaucoup d'autres choses autour de cette passion du rallye."

 

 

Tac au tac


L'auto dans laquelle tu as pris le plus de plaisir..

La Mitsubishi (Lancer Evo 9 – N4).

L'auto dans laquelle tu rêverais de monter..

Une WRC.

Le baquet de gauche..

Pas pour le moment.

Ton meilleur souvenir..

Le podium scratch au Rallye du Vignoble 2010 (avec Jean-Noël Nombela – Mitsubishi Lancer Evo9 N4).

Ton pire ..

La grosse sortie de route au rallye de Vernou 2010 avec Kévin Renard (206 RC N3).

Traction ou quatre roues motrices ?

Les deux sont sympa.

Un rêve..

Gagner une manche du Championnat de France.

Le mot de la fin..

Un grand merci à mes pilotes, mes amis, ma famille qui me permettent de rouler.

 

Julien Defoy - Interview réalisé le 3 avril 2011

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 85 invités en ligne