Paul Alérini à l'assaut de l'ouest
Vendredi, 15 Avril 2011 16:23

Le corse Paul Alérini s'aventurera pour la première fois dans le "nord" ce weekend, en participant à la 21ème édition du rallye des Côteaux du Layon.

La participation de son préparateur et ami Bruno Longépé, associée à la disponibilité de la Mégane offrait l'occasion idéale de retrouver la compétition en toute sérénité. « Avec Bruno (Longépé) on passe de très bons weekends. Le rallye avec lui c'est le plaisir avant tout, sans prise de tête. » (Paul Alérini). Preuve de leur amitié, la suite de la saison pour le sudiste se fera uniquement sur des rallyes auxquels le nantais prendra part, excepté le rallye de la Sainte Baume.

 

Comme neuve..

 

Achetée en 2010 avant le rallye de la Sainte Baume, la Mégane Kit-Car (Chassis N°17, ex Ramora) a rapidement montré des signes de déficiences. « Bruno (Longépé) l'a donc emprunté pour le rallye du Sillon afin d'en déterminer les faiblesses. » (P. Alérini). Il s'est avéré que l'auto était très fatiguée et nécessitait une révision complète. Ainsi à la manière dont Bruno Longépé monte ses autos, Paul Alérini n'a pas fait les choses à moitié cet hiver: une nouvelle caisse a été montée chez Matter ; Cupissol a re-préparé un moteur (Evo 2000), le bloc du précédent étant fendu ; les amortisseurs et les pièces de boîte ont été revus chez Automéca. L'équipe de Saint Jean de Boiseau s'est elle chargée de trouver toutes les autres pièces, de réaliser certains usinages et surtout de remonter l'auto de A à Z. La désormais "belle blanche" passera d'ailleurs l'année dans les ateliers de Boiseau Compétition.
On retrouvera la Mégane dans la région avec au volant Paul Alérini ou Bruno Longépé. L'auto a cependant été mise en vente, car les deux compères lorgnent vers un nouveau projet. « Nous souhaitons nous orienter vers une Super 2000, plutôt vers une Peugeot que Bruno (Longépé) monterait, mais pour cela il faut que nous vendions tout deux nos autos. » (P.A). De son côté Bruno Longépé étrennera la Clio F2000-14 début juillet, tandis que la 406 devrait être opérationnelle d'ici un mois.

 

 

Rallye des Côteaux du Layon


« Pour être franc, en Corse on n'est pas habitué aux trois passages de reconnaissances » (P.A). En effet Paul Alérini arrivera dans les Côteaux avec un désavantage certain en méconnaissant les spécificités du terrain. « Au vu de certaines vidéos le tracé à l'air de bien rentrer, les trois passages de recos seront donc largement suffisants. » (P.A). Le pilote insulaire a aussi put constater les disparités entre les spéciales angevines et celles parcourues sur l'île de Beauté. « C'est extrêmement rapide avec peu de virages, alors que chez nous c'est l'opposé ! » (P.A). Il espère tout de même pouvoir recevoir les conseils de son ami afin d'anticiper les pièges et les "gros cœurs" du parcours, à condition d'être sage bien sûr ! Au niveau sportif l'objectif premier sera de reprendre le rythme tout en affinant le set-up de l'auto, mais Paul avoue que « s'il y a quelque chose à jouer ou à gagner on ira jusqu'au bout... » (P.A).

Paul tenait à remercier Bruno (Longépé) et toute son équipe !

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 93 invités en ligne