Rallye des Côteaux du Layon 2011 [Résumé]
Lundi, 18 Avril 2011 17:13

Favori, Mickaël Faucher confirmait son statut en remportant les deux premières spéciales. Derrière la lutte était lancée entre Bruno Longépé, Didier Gouret et Patrice Laroche. Dans le premier chrono, le corse Paul Alérini et Patrice Robert perdaient gros. Le premier se retrouvait le nez au fossé pendant que le second, toujours en apprentissage avec la BM, se faisait piéger à trois reprises. La nocturne allait chambouler la hiérarchie puisque Mickaël Faucher éclatait un pneu au départ, perdant une vingtaine de secondes dans l'affaire et laissant ainsi le leadership à Bruno Longépé. Ce dernier réalisait du même coup son premier temps scratch devant Gouret pourtant en furie à l'arrivée suite à des soucis d'alternateur. Les neuf petits dixièmes, séparant Nombela et Girardeau, annonçaient un dimanche de folie pour le gain du groupe N. Après une contre-performance dans le second chrono Éric Chabrier se reprenait et chipait la tête du F2000 à Daniel Rault.

 

Le couteau entre les dents, Mickaël Faucher attaque le dimanche avec l'intention de revenir sur la Clio R3. Avec 16 secondes et 5 dixièmes de retard, il lui faut reprendre entre 4 et 5 secondes dans chaque spéciale, ce qu'il va faire de fort belle manière dès la première spéciale de la matinée. Les soucis de la veille refont leurs apparitions sur la 206 RC du couple Gouret qui se voit obligé de rendre le carnet. Pour la première fois depuis 4 ans le podium du rallye se fera sans le joyeux Didier. Mickaël Faucher poursuit son chemin de croix en revenant à 7 secondes de la Clio à 2 spéciale de la fin. Mais Bruno Longépé, assistée de Josette Bertaud, va lui faciliter la tâche. A l'attaque, l'équipage s'en va tirer tout-droit au stade Rablay et voit ses derniers espoirs de victoire s'envoler. Le pilote de Saint Jean de Boiseau terminera troisième derrière Patrice Laroche qui montre qu'il faudra encore compter sur lui cette année. Les frères Faucher réalisent la passe de deux à Beaulieu après leurs victoires acquises en 2005 et en 2010.

 

Le duel entre Girardeau et Nombela fut intense, mais c'est le pilote de l'Evo 6 qui se montre le plus prompt. En N3, Thierry Landais aura su contenir les assauts de Guérineau pour remporter sa quatrième victoire de classe consécutive après La Vie, la Rochelle et Lohéac. La N2 s'en va à David Turgis pour 5 dixièmes devant Yohann Mouillé. Florian Vinet réalise un festival et récolte les lauriers en N1. Denié (ES4) et Alérini (ES5) out, Patrice Laroche est le seul rescapé des 2 litres Kit-Car. Tout comme Florian Cordillot (A6K) qui réalise son meilleur résultat en terminant au pied du podium. Éric Chabrier, accompagné de son acolyte et cousin Bruno Trambouze, aura été impérial tout le long du weekend pour aller chercher une victoire de groupe qu'il attendait depuis 2 ans ! Le weekend a tourné au vinaigre pour la famille Rault. Daniel lâche prise avant la 6 sur un souci de boîte alors que Freddy voit de nouveau son joint de culasse le lâcher à l'arrivée de cette même spéciale. Après sa victoire de groupe à Lohéac, Daniel Rault se présente désomrais comme un redoutable prétendant pour le top 5 ! Massiot (F2-13), Maillochon (F2-12) et Houssin (F2-11) repartent chacun avec les points de la victoire de classe.

 

 

 

Espace RM

.... . ...

Vidéo

Best of 2012


Publicité

Suivez RallyeMax.fr sur Facebook

En ligne

Nous avons 18 invités en ligne